Mairie de Tréguier Histoire et patrimoine de Tréguier Ecoles Culture, sports et loisirs à Tréguier Jeunesse et associations à Tréguier Santé, social et solidarité Liens Contacter la mairie de Tréguier

Histoire de la ville Personnages célèbres de Tréguier Visites & Monuments Tréguier en images Petite cité de caractère

 
 
>> Voir toutes les actualités
 

Consulter le dernier bulletin municipal

 
Voir le programme des animations
Voir le programme des expositions
 
Consulter le plan de la Ville de Tréguier



<< Autres visites & monuments


LA DERNIERE EPINGLE

Début du XXème siècle, sculpteur Armel Beaufils, plâtre (H. : 2 m)
Armel Beaufils (1882-1952) est un sculpteur très attaché à la Bretagne et apporte un souffle nouveau à l'art breton, empreint de légendes et de traditions. Cette sculpture présente une femme posant sa coiffe. Dans le Trégor, il existe trois coiffes différentes : la coiffe des adolescentes, la coiffe des cérémonies et la coiffe quotidienne. La position des deux ailes sur la coiffe permet en général d'identifier la commune d'origine.

MACHINE À IMPRIMER (COLLECTION PARTICULIÈRE)
1896, fonte, rue Enest-Renan,
La Bretagne fait partie des premières provinces à utiliser l'imprimerie. Dès 1485, le troisième atelier breton s'installe à Tréguier. Deux des vingt deux incunables ou livres imprimés avant 1500 sont édités dans cette ville. Il s'agit de la Coutume de Bretagne avec répertoire alphabétique, textes, établissements et constitution des ducs de Bretagne, plus l'ancien code maritime ou Coutume de mer, et du Catholicon, dictionnaire en breton, français et latin, édité par J. Calvez. Tréguier conserve cette activité jusqu'en 1991.

ERNEST RENAN
1902, sculpteur : Jean Boucher Bronze, Place du Martray
L'initiative de cette statue revient à une association littéraire et artistique que fréquentait Ernest Renan, les Bretons de Paris. Le projet et l'approbation qu'il reçoit du conseil municipal provoquent de fortes réactions, en Bretagne, en France et au-delà, les uns y voyant une manifestation anticléricale, les autres approuvant ce qu'ils considèrent comme une glorification de "l'apôtre de la tolérance". La statue est inaugurée face à la cathédrale en 1903, dans un climat d'hostilité soutenu par le contexte de préparation de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat. Elle représente Renan aux côtés d'Athéna, déesse de la Raison, symbole de la Science et de la Sagesse.

STÈLE FUNÉRAIRE D'ANATOLE LE BRAZ
1922 Sculpteur : Armel Beaufils, granit, bois du Poète
Le bois de l'évêché, par où s'enfuirent l'évêque Le Mintier et Pierre Taupin au cours de la Révolution, est aussi appelé "bois du Poète" en raison de la présence de la stèle d'Anatole Le Braz. De jeunes artistes, comme Armel Beaufils ou Joseph Savina, vont alors tenter de lier la tradition, très présente en Bretagne, à la modernité, créant ainsi un nouveau style.

MONUMENT AUX MORTS
1922, sculpteur : Francis Renaud, granit, Place du Général-Leclerc
Ce monument aux morts, également appelé "La Pleureuse", est réalisé par Francis Renaud, membre du mouvement pour le renouveau de l'art breton, au début du XXème siècle, le Seiz Breur. Renaud utilise Marie-Louise Le Put, devenue veuve au cours de la Première Guerre mondiale, comme modèle. Elle est habillée de la mante de deuil, vêtement porté jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, avec une grande capuche protégeant sa coiffe.

MEUBLES
Après 1935, Menuisier: Joseph Savina, Bois, Chambre des Métiers, Ploufragan
Joseph Savina naît en 1901, à Douarnenez et fait son apprentissage de menuisier sculpteur à Tréguier, dans l'atelier Le Picard. Il fait la connaissance des membres du mouvement Seiz Breur puis installe son propre atelier, l'atelier d'art celtique. En 1935, il rencontre Le Corbusier, mais leur collaboration ne débute qu'en 1947. Joseph Savina réalise aussi des statues dessinées par Le Corbusier. Il cherche à rénover le style breton en utilisant des techniques modernes et en s'inspirant de motifs originaires d'autres régions, comme l'Europe centrale. En 1970, il lègue son atelier à Michel Le Calvez, l'un de ses ouvriers. Il meurt en 1983.

 

 

 

Ville de Tréguier, cité de caractère en Bretagne - Mentions légales - Plan du site - BSC Concept -